• 01.jpg

Autour de la création 2012

Dans le cadre de la résidence au Théâtre Jean Vilar, la compagnie a axé son travail sur le quartier essentiellement en lien avec la création Les Témoins.

Café Babel

Les Cafés Babel ont été proposés par la compagnie Adesso e sempre dans le cadre de sa résidence au Théâtre Jean Vilar à Montpellier.

Liés à la programmation du théâtre, les Cafés Babel sont un temps de rencontre ouvert sur la société et l’actualité ; un moment où le théâtre, en dehors des plateaux, cherche une langue et une forme originales pour parler aux autres du monde à travers des interviews, des paroles d’auteurs, d’artistes, des plages musicales…

Diffusés sur Divergence FM (93.9), ces objets radiophoniques sont réalisés en direct depuis le bar du théâtre.

5 cafés Babel en 2012

  • 7 février 2012 : « De l'oral vers l'écrit », Brigitte Fontaine
  • 14 mars 2012 : autour de la pièce Chatroom, Théâtre de Poche
  • 24 avril 2012 : autour du spectacle Tempête sous un crâne
  • 6 octobre 2012 : à la Maison pour tous Léo Lagrange autour du spectacle Les Témoins
  • 27 novembre 2012 autour du spectacle Paroles gelées, d’après Rabelais

Actions de médiation en direction des publics en lien avec la création

Le projet de médiation culturelle en résidence à La Paillade au mois de juin et août 2012 s’inscrit dans un travail de collectage de témoignages sous la forme d’interviews captées en vidéo auprès de relais associatifs et d’institutions républicaines œuvrant sur le quartier autour de questions sur la démocratie, le bien commun, l’intérêt général au regard de l’actualité.
Le montage vidéo croisant les interviews a été diffusé le 6 octobre lors d’une chronique d’un Café Babel dans la cour de la Maison pour tous Léo Lagrange.

Contexte de la médiation

La particularité du projet Les Témoins est de concevoir un processus artistique qui se nourrit de l’action culturelle elle-même au travers de rencontres et d’échanges avec le public. Notre ambition était d’aller au-delà d’une simple démarche de démocratisation culturelle facilitant l’accès au théâtre.
Nous savons, grâce à notre expérience de l’action culturelle, qu’il faut développer de patientes et diverses stratégies de médiation comme par exemple, de placer l’expression du public et les pratiques artistiques au cœur des projets.
Cette démarche ambitieuse ouvre la porte de ce que d’aucun appelle « la démocratisation de l’expressivité » ou « la médiation par l’expression » (cf. Jean Caune), ce qui permet au public participant de prendre la parole selon sa propre histoire, ses propres expériences, son propre regard, etc.
Au-delà de la médiation culturelle, de notre place de créateur d’un objet artistique, le projet Les Témoins nous permet de nourrir notre propre processus de création grâce aux matériaux recueillis auprès du public participant.
Il s’agit là, finalement, de proposer à un public, un espace d’expression et de pratiques, véritable espace démocratique qui permet une confrontation et un échange entre plusieurs approches culturelles.
Une ambition qui participe, nous le souhaitons, d’un processus de démocratie culturelle, pour le moins qui se réfère à l’article 5 de la Déclaration universelle de l’Unesco du 2 novembre 2001 :
« Toute personne doit pouvoir participer à la vie culturelle de son choix et exercer ses propres pratiques culturelles dans les limites qu’impose le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales ».

Objectifs de la médiation

  • Créer les conditions d’une rencontre avec la création et une démarche artistique.
  • Créer un espace d’ouverture et d’expression permettant de confronter et d’exprimer des points de vue singuliers.
  • Éveiller un regard critique sur les médias de l’information en appréhendant plusieurs maillons de la « chaîne médiatique » : du statut de lecteur de l’information, de critique à celui d’acteur, d’enquêteur puis de spectateur d’un spectacle auquel il aura contribué.
  • Sensibiliser aux différentes esthétiques artistiques.
  • Initier à la découverte et la fréquentation des lieux de création et de diffusion.
  • Assurer un égal accès à l’art et à la culture.
  • Permettre un temps de restitution ou de validation du travail réalisé.
  • Découvrir et participer au processus de création.

Mise en œuvre

Le projet s’est déroulé lors de la résidence de la compagnie Adesso e sempre dans le quartier de la Paillade-Mosson sur plusieurs lieux d’accueil et différentes périodes en juin, août et octobre 2012.

Public ciblé :
Population résidant ou travaillant dans le quartier de la Paillade

Équipe artistique Adesso e sempre :
Julien Bouffier (Directeur artistique), Laurent Rojol (vidéaste), Sergio Diaz (médiateur culturel) et Jean-Fabrice Tioucagna (vidéaste de l’association Kaïna TV, seulement pour la résidence de juin 2012)

Partenariat :
Maison pour tous Léo Lagrange
Association I-PEICC
Kaïna TV
Association Condamnés à Réussir (CAR) 34
Manifestation culturelle Motifs d’Evasion - Compagnie les 4 chemins

Soutien :
Médiathèque Jean-Jacques Rousseau comme lieu-ressources (documentation, relais information)

Calendrier

L’action s’est déroulée en plusieurs étapes.

  • Une phase de rencontres et de sensibilisation de la population au projet lors de manifestations organisées par les partenaires sur le quartier de la Paillade.
  • Une première résidence sur le quartier de la Paillade basée à Kaïna TV durant une semaine fin juin pour réaliser une première série d’interviews.
  • Une seconde résidence sur le quartier de la Paillade durant une semaine fin août pour réaliser une deuxième série d’interviews.
  • Une troisième résidence sur le lieu de l’installation du décor et de répétitions du spectacle Les Témoins dans la cour de la Maison pour tous Léo Lagrange durant tous les mercredis du 12 septembre au 3 octobre 2012 pour découvrir le processus de création.
  • La restitution des interviews lors d’un Café Babel le samedi 6 octobre 2012.

Actions de médiation en direction des lycées

Les Témoins

Projet proposé dans le cadre de Lycéens Tour. Projet aidé par la Région Languedoc-Roussillon.

Résidences

Mende : Lycée Peytavin du 23 au 27 avril 2012.
Perpignan : Lycée Pablo Picasso du 5 au 9 mars 2012.

Travail de médiation

Travail avec la classe sur l’analyse des médias, leur perception, leur compréhension.
Objectif : élaboration et choix du contenu avec les élèves.
Temps et durée : 2 rendez-vous.

Résidence d’une semaine (création, spectacles) : présence permanente de la compagnie dans l’établissement, 1 représentation à la fin de la semaine

Pendant la résidence : 1 atelier tous les jours, production d’un JT (journal théâtral)  par les élèves, restitution publique à la récréation.

Rencontre et conférence organisées en lien une manifestation culturelle (Festival Hybrides, Visa pour l’Image et Semaine de la presse).